Skip navigation

Hurler à la lune car les mots sont vides, impuissants à dire la vérité d’une âme. Incapables de raconter le froid, la gorge nouée, l’estomac qui se tord à ce simple souvenir. Mon coeur est resté sur un quai de gare, au début d’un printemps qui ressemble à l’hiver. Je l’ai laissé dans ses mains. Elle en fera ce qu’elle voudra. Désormais, l’hiver sera pour moi un compagnon fidèle. La nuit sera mon élément, mon univers. La brillance glacée des étoiles, le regard indulgent de la lune, sont désormais mes seules lumières. Comment pourrais-je jamais dire ce que je porte en moi ? Qui comprendrait ? Quel intérêt de toute façon ? Aucun sans doute. Alors écrire comme hurle le loup. Perdre mes mots dans la nuit numérique, comme un cri se perdrait au creux de la tempête. J’ai vu le soleil, la chaleur, et j’ai aimé cela. Mais je suis voué à la nuit, au vent et la glace. Ecrire pour ne pas disparaitre, malgré le coeur engourdi, pour rester en vie une nuit de plus, même si ça ne sert à rien. Survivre encore, même sans espoir, ne pas se laisser gagner par la glace. Ecrire pour que les doigts sur le clavier réchauffent encore ce corps transi. Ecrire comme on respire, après une longue apnée, pour retrouver le rythme du souffle, régulier, rassurant. Savoir que l’on est en vie après avoir cru le contraire. Puis lentement, profondément, se tourner vers le disque parfait qui se glisse entre deux nuages. Et pousser la longue plainte du loup solitaire, qui sent bien que la meute peut désormais poursuivre son chemin sans lui, qui sait que le temps est venu de se retirer en lui-même avant de s’effacer tranquillement du monde. Une fois le tout dernier devoir accompli.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :