Skip navigation

Vivre en guerrier.

Faire ce que je dois.

Sans état d’âme.

Me taire.

Et seul, dans la nuit, renouer parfois avec celui qui vit au fond de moi, derrière l’armure. Celui qui respire, aime, souffre, hurle en silence. Lui laisser un peu d’espace pour dire le monde comme il le vit. Oublier le fracas des combats, oublier le devoir, la violence, et revenir en soi. Retrouver l’essentiel de ce qui me fait loup. La liberté, le vent. Pouvoir hurler. Courir. Sans jamais rendre de compte à qui que ce soit, faire mes choix, ne plus suivre les consignes ou les ordres. Hurler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :