Skip navigation

Caresse de la pluie sur la vitre, la lumière aveuglante du début d’été a fait place à un voile gris clair et léger. Reposant. Serein. Entendre enfin le bruit de l’eau, ruissellement inlassable. Son primaire, originel, qui résonne au fond de mes cellules, qui me rappelle que je ne suis jamais qu’un ancien animal marin. Vie fragile et improbable issue du ventre liquide des océans, de passage dans le monde aérien. La pluie comme un refuge paisible. Bruits de gréements doucement bercés par le vent. Bateaux sommeillant le long des pontons déserts.

Je me souviens d’un autre port, d’autres bateaux, de ces bassins explorés avec toi. Ton bras posé sur le mien, poids si léger me retenant pourtant au sol. La douceur de ton regard avait suffit ce jour-là pour que disparaisse l’envie de prendre un de ces navires. La terre ferme pouvait  devenir un refuge.  Tu m’as dit ta crainte des naufrages, de la violence cachée dans l’océan, juste sous la surface. Je t’ai dit la liberté et la paix juste au dessus. Les voiles me feront toujours rêver. Elles me seront toujours précieuses et inaccessibles. Je voyagerai en rêve, la truffe entre mes pattes. Mes oreilles frémiront au cri des cormorans, des sternes, au bruit de vagues. Mais un loup n’est pas fait pour voguer sur l’horizon sans fin. Son domaine est celui des forêts, de la lande, des rivières paresseuses qui étancheront sa soif. Et tes doigts, perdus dans ma fourrure, sauront toujours me rappeler que nulle part loin de toi je ne pourrais être libre. Simplement seul.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :