Skip navigation

Les yeux posés sur ton sommeil, je découvre en moi l’envie, enfin, de vivre très vieux. De voir les rides marquer, peu à peu ton visage. Souligner petit à petit tes yeux d’un sourire permanent. Le temps qui passe devient cadeau, bénédiction. Te voir vieillir, te voir devenir belle encore. Toujours. Te reconnaitre chaque matin, à cette sensation d’être beau et vivant sous ton souffle, plus court peut-être, un peu, au fil des années Tenir ta main et contempler ce regard qui lui ne viellira jamais. Et qui rendra longtemps encore le monde plus beau, par la lumière qu’il lui apporte.

T’aimer à vivre, éternellement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :