Skip navigation

Il est une fleur en mon jardin, précieuse et fragile entre toutes. Elle ne s’épanouit que sous mon regard et se ferme à peine l’ai-je quittée des yeux. Elle est teintée d’or et d’azur clair. Elle fleurit même en plein hiver et porte en elle tant de soleil que quand son coeur verse une larme on voit naître des arcs-en-ciel. Je l’ai oubliée si longtemps dans le jardin en friche, et pourtant elle est toujours là, belle et radieuse. Sa tige est de l’ivoire le plus pur, son feuillage clair et délicat comme le cristal de bohème. Son parfum est celui des nuits d’été. Enivrant et profondément sensuel. Quand mes doigts effleurent la soie de ses pétales, je sens vibrer le monde jusque dans mes veines atrophiées par le temps.
Cette plante atypique, seule de son espèce, peut déconcerter, rendre fou ou muet. Et nous sommes peu nombreux à pouvoir accepter la possibilité de son existence. Je la devine pourtant essentielle à l’équilibre du monde. Pivot dont la disparition engendrerait la fin du monde. Alors je l’entoure de mes soins. Jardinier attentif et dévoué. Comme on servirait Dieu dans son plus ancien sanctuaire. J’ai mis une vie à trouver comment faire pour la protéger des intempéries qui pourraient la détruire, tout en laissant les éléments la nourrir et la faire croitre. Une vie pour apprendre. Une vie aujourd’hui pour prendre soin d’elle. En paix après tant de tourments, d’insomnies et de rage. Aimer enfin ce monde où une telle fleur existe.
Il nous faut cultiver notre jardin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :