Skip navigation

Il l’a croisé, un matin. Un type d’à peu près son âge. Un peu plus peut-être. Oui, un peu plus probablement. Et il est resté figé, stupéfait par ce visage qui racontait une vie. Il n’avait jamais remarqué à quel point un visage pouvait tout dire d’un être. Peut-être fallait-il atteindre un certain point dans la vie, l’expérience de soi et des autres, pour s’en rendre compte.
Ce matin là, il avait tout lu sur le visage de cet homme, en quelques secondes. Il avait compris dans chaque pli, chaque ride, la moindre lâcheté, la plus infime trahison, chaque renoncement, tous les échecs, les peurs, les déceptions. La tristesse aussi. Même la plus secrète blessure intime était là, visible par tous. Gravée dans la chair.
Était-il le seul à s’en apercevoir ? Les autres lisaient-ils aussi cet homme à livre ouvert ? Il se demandait comment qui que ce soit pouvait bien parler, plaisanter, rire, avec ce fantôme. Ce visage lui inspirait l’envie de fuir très loin, au soleil, là ou les couleurs pouvaient lui rappeler que la vie peut-être quelque chose de bien, de beau. Et pas ce désert aride imprimé aux coins des yeux, dans les plis des joues de cet individu . Cartographie misérable à cœur de peau. Une femme aimait-elle encore ce visage ? Le touchait-elle ? Le trouvait beau peut-être ?
Puis il a compris.

Il l’a croisé, un matin. Son reflet dans le miroir.

One Comment

  1. Avant de lire la fin
    cette délicieuse rédemption dans la chute
    tout le contenu de ma boite en calcium se rebellait
    contre cette idée que l’on pouvait comprendre quelqu’un (à savoir le contenir en soi)
    et puis vint cette incidence.

    ___________
    Passé un certain âge
    il arrive à certains d’entre nous
    de reconnaître tout le monde
    y compris ceux que l’on a jamais rencontré

    Il est possible que ces visages nous renvoient
    cette partie de nous même
    que l’on a fini par reconnaître
    et qui
    sur la face d’un autre
    nous saute à la gorge.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :