Skip navigation

Grand plaisir et grande fierté d’accueillir ana nb dans cet espace qui aujourd’hui est donc le sien. Bonheur de lui avoir, sur sa proposition (merci infiniment ana), laissé les clés de la maison, et de découvrir le si beau résultat, juste là, en dessous. Autour de la phrase qui donne son titre à ce texte nous avons chacun cherché notre voie/voix. Une belle expérience et un très beau cadeau offert par ana. Merci encore à elle.
Ma contribution sur son blog ici

 

ici – l’intérieur des lettres éclatent des sons se répandent – les bords cognent nos bouches et les angles des lettres nos palais –

loin – battements de mains – bâtons entrechoqués – voix

ici – dans notre ville en destruction permanente les rues les places les murs les pierres les voix disparaissent chaque jour –

loin – un homme avance

ici – le jour est une lame –

loin – un homme écoute le cheminement de l’eau

ici – la nuit est une lame –

loin – battements de mains – bâtons entrechoqués – voix de femmes

ici – no puedo dudar – je – je ne-

loin – battements de mains – bâtons entrechoqués – voix d’hommes

ici – we are under the reality of the situation –

loin – un homme porte de l’eau

ici – we are under the langage of the desordre

loin – une maison

ici – we are under the song of the life

loin – quatre mains frottent glissent pincent distendent un arc de corde tendue

ici – no puedo dudar –

loin – un homme écoute

ici – nous perdons chaque jour nos yeux nos oreilles notre cœur –

loin – la maison résonne du son de la corde tendue – du plus haut de la maison au plus bas de la maison

ici – no puedo dudar – je – je ne – appuie armes appuie sentences appuie disparitions appuie morts appuie disparition appuie armes appuie sentences appuie morts appuie disparitions appuie morts appuie armes appuie sentences appuie disparitions appuie morts appuie disparition appuie armes appuie sentences appuie morts appuie disparitions appuie morts appuie armes appuie sentences appuie disparitions appuie morts appuie disparition appuie armes appuie sentences appuie morts appuie disparitions appuie morts appuie –

loin – d’autres mains d’autres cordes tendues du plus haut des maison au plus bas des maisons

ici – sourde salve sonore –

loin – voix souffles soutenues

loin très loin – roulements sonores assourdissants

ici – friction sourde de nos pas – nous marchons maintenant vers la fin de la ville –

ici – la nuit nous sert de forêt

no puedo dudar – nous traçons le premier chemin – nous transformons notre langue – avec la couleur de nos yeux avec le mouvement de nos pas avec toutes les lignes du ciel et ses astres – no puedo dudar – nous retraçons le passage du vent dans nos bouches – nos voix portent ouvert le monde – Bracelets of Life Line of Life Moon Sun Double Martial Line Reason Line Line of Head Venus Jupiter Mercury Mars – no puedo dudar – le bleu avance – le bleu couvre de nuit nos peaux et nos voix – nos mains élèvent des arbres – nous retraçons le passage du vent dans les arbres – no puedo dudar – nous traversons parfois seul le silence – nous répétons l’histoire de l’oiseau ivre – nous volons le chant de l’oiseau ivre – nous refusons l’arrivée du jour – nous courrons nos voix greffées au vent – no puedo dudar – la nuit nous sert de forêt

ana nb

 

One Trackback/Pingback

  1. […] ici – l’intérieur des lettres éclatent des sons se répandent – les bords cognent nos bouches et les angles des lettres nos palais – loin – battements de mains – bâtons entrechoqués – voix ici – dans notre ville en destruction permanente les rues les places les murs les pierres les voix disparaissent chaque jour – loin – un homme avance ici – le jour est une lame – loin – un homme écoute le cheminement de l’eau ici – la nuit est une lame – loin – battements de mains – bâtons entrechoqués – voix de femmes ici – no puedo dudar – je – je ne- loin – battements de mains – bâtons entrechoqués – voix d’hommes  […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :